Violon en voiles nuageux

Aube automnale

Lorsque l’archet de ses mots

Frôle les cordes de ton cœur

S’impriment les trémolos

D’une romance de bonheur

Dès lors chante le silence

Dans une douceur de vivre

Lentement  l’aube avance

Puis au jour elle se livre

S’expriment les vibratos

D’une romance en délires

Sur ce tendre renouveau

Se libèrent tes sourires

 

Edith Urbaniak

parc du Héron Villeneuve d'asq

aube automnale

Belle semaine à toutes et tous