Valenciennes 1

voyage montmartre pêle mêle

 

Il aime regarder... sur un banc s'asseyant...

Tous ces badauds pressés souvent indifférents

Il ne tend plus la main sale pleine de crevasses

Sachant qu'il n'aura rien à ces braves gens qui passent

Quand les rues s'illuminent des milliers de lueurs

Admirer les vitrines lui réchauffe le cœur

Parfois il est outré écoutant les infos

Aux rayons des télés pensant : Mais quel salop

Quand un certain élu s'écrit verre à la main

"Plus de gens dans la rue moi je vous le promets bien"

Tout à coup l'estocade lorsqu'il vit qu'on chauffait

Les pelouses des stades pendant qu'il se gelait

Il aurait bien pleuré mais n'avait plus de larme

Il se mit à chanter pour éviter le drame

Traînant le pas alors son barda à la main

Oui cette nuit encore il aurait froid et faim

 

Edith Urbaniak

Valenciennes 2

Paris quartier latin

Bonne semaine à toutes et tous, une pensée émue pour ceux vivant dans la rue.