voute du temps

 

Sous la voûte des ans je me suis baladée

Parfois accélérant mais j’ai souvent freiné

Maintenant je suis bien affrontant l’avenir

Sur un nouveau chemin parsemé de délires

 

Sous la voûte du temps il faut que je vous dise

J’ai toujours déploré d’avoir été soumise

Il m’aurait fallu combattre ne pas baisser les bras

Ne pas me laisser abattre affronter les débats

 

Sous la voûte du temps je me suis arrêtée

Regardant l’océan de mes larmes versées

Une page vient de tourner sur le livre de ma vie

Sous traits d’une petite fée qui chaque jour l’embellit 

 

Edith Urbaniak

voûte du temps

Belle semaine à toutes et tous