11 avril 2015

Un cri dans la nuit

Sous emprise latente J’ai crié dans le noir D’une façon surprenante L’onde de mon désespoir A l’écho de mes cris Me revint le silence Certaines voix amies Etant alors absentes   De touches émeraude J’ai taggué mon chagrin Sur la toile de l’aube Où saigne mon destin Puis inondé la terre De larmes silencieuses Perles d’éclats de vert En lueurs mystérieuses   Edith Urbaniak   Excellent week-end à toutes et tous.
Posté par oasis62 à 14:48 - Commentaires [14] - Permalien [#]